Titre de l'Article

Courte description de l'Article
atelier gestion des deces covid adamaoua

Gestion des décès de la Covid-19: Recommandations

Un Atelier De Formation des Responsables des Osc, des Services D’hygiène au niveau Communal, des Personnels de Santé  et des Leaders  Communautaires sur la Gestion des Dépouilles des Personnes Decedées   de la Covid -19 dans la région du Septentrion du Cameroun s’est tenue les 23 au 24 Février 2022 à Ngaounderé. Etaients présents:

  • Les facilitateurs de l’UGP ( Expert santé publique-les experts communication numérique et C4D- l’assistant administratif et Comptable );
  • Les membres désignés par les coordonnateurs des réseaux concernés (réseau du septentrion  à savoir COSCA – RDDH- ROVEEN), ces membres se recrutaient pour la plupart dans les services d’hygiènne des mairies- les responsables des services de morgue des hôpitaux ou centre de santé

Il s’est agi de facon générale d’améliorer les connaissances sur la COVID 19 en mettant un accent particulier sur le rôle des communautés dans la gestion et le traitement des corps des personnes décédées de   la COVID 19. De  facon spécifique les participants à la fin de la formation doivent etre capables de:

  • Maitriser les généralités sur la COVID 19 à savoir : la cause, les modes de transmission, les manifestations cliniques, les personnes à risque et les comportements à risque ;
  • Comprendre comment se fait le dépistage des cas de la COVID 19 ;
  • Connaitre et appliquer les méthodes de prévention de la COVID 19 ;
  • Comprendre le rôle de la communauté dans la gestion de la lutte contre les rumeurs et les hésitations vaccinales ;
  • Comprendre les aspects psychologiques en rapport avec la pandémie de la COVID 19 et les décès associés ;
  • Faire la gestion sécurisée de la dépouille des personnes décédées de la COVID 19 dans une formation sanitaire ;
  • Gérer correctement de la dépouille des personnes décédées de la COVID 19 en communauté;

La session qui se tenait à l’hôtel Adamaoua pendant 02 jours a vu la participation d’un grand nombre de personnes et la qualité des échanges a permis d’édifier les uns et les autres sur cette problématique.

Il est à noter qu’au cours des échanges, l’on a admis la nécessité d’une coordination efficace entre les services des Collectivités territoriales Décentralisées en charge de la gestion des dépouilles et ceux des autorités administratives et sanitaires. L’implication des  leaders communautaires, ministres de culte et autorités traditionnelles a aussi été relevée  comme très opportune.

Les participants sont repartis avec le souhait que ce cadre de réflexion ou d’échange soit pérennisé afin de faire reculer la mortalité dans ces régions du fait de l’ignorance ou de l’incompréhension de la grande majorité des citoyens.

Attitude des participants lors de la session

Leave a Reply

Résoudre : *
12 ⁄ 4 =