Titre de l'Article

Courte description de l'Article

Rapport – Perception de l’État civil : Les causes de la sous-déclaration au scanner

Dans le contexte de la célébration de la Journée Mondiale de la population, le 11 juillet 2020, le Programme d’Appui à la Citoyenneté Active (PROCIVIS) de la coopération Cameroun-Union européenne rend public les résultats d’un sondage national qui analyse les causes et propose des réponses adaptées à la sous-déclaration des naissances, des mariages et des décès.

Le document est intitulé « Perception de l’état civil au Cameroun en 2019 : résultats du sondage d’opinion de portée nationale réalisé auprès des acteurs de l’état civil et des populations cibles dans un échantillon de quatre régions (Est, Extrême-Nord, Sud-Ouest) ».  Ce rapport de près de 300 pages rend compte de la perception de la problématique de l’état civil par les acteurs de l’état civil et les populations cibles en zone rurale et urbaine au Cameroun. C’est le résultat d’une étude qualitative et quantitative inédite, réalisée auprès de 1312 ménages et de 399 responsables des institutions clé (autorités locales, responsables des formations sanitaires, responsables des Centres d’état civil), en vue de mieux maîtriser les causes de la sous-déclaration des faits d’état civil. Cette sous déclaration constitue un frein à la planification du développement, car l’Etat doit s’appuyer sur des données fiables de sa population pour se projeter.

Lire la suite

Télécharger le rapport


Leave a Reply

Résoudre : *
12 ⁄ 4 =